B-FAST: les experts de la sécurité civile de retour de leur mission réussie en Dominique

Internationale Missionen
Einsatz
L'équipe B-FAST (Belgian First Aid & Support) revient de sa mission de six jours en Dominique, une île des Caraïbes fortement touchée par le passage de l'ouragan Maria. Nos experts ont réussi à installer une station de purification de l'eau sur une rivière pour fournir de grandes quantités d'eau potable à la population.
Départ mission B-Fast

Les employés d'une compagnie locale d'eau ont aussi été formés à l'exploitation de cette station de traitement de l'eau afin de pouvoir rester opérationnels pendant au moins 3 mois.

L'intervention de l'équipe B-FAST en Dominique s’inscrit dans le cadre du Mécanisme de protection civile de l'Union européenne (UCPM). Cinq des quinze membres de l’équipe étaient des experts de la Sécurité civile (Protection Civile et pompiers). Ils ont collaboré sur le terrain avec des spécialistes de la Défense et de la Santé publique. Leur mission consistait à purifier de l'eau et la distribuer, assurer la logistique, rechercher du carburant et organiser les transports.

La station de purification de l'eau a été installée jeudi, près de l'aéroport, et 20 000 litres d'eau potable ont été produits dès le premier jour. En raison des possibilités de transport limitées, la station a ensuite été déplacée vers un endroit plus facile d’accès pour assurer la distribution d'eau dans la région. 40 000 litres peuvent maintenant être produits en 1 jour.

L'équipe a en effet constaté un besoin important en eau potable. Après le passage de l'ouragan Maria, l'approvisionnement en électricité et en eau est restreint en Dominique. La plupart des maisons ont subi des dégâts, l'alimentation en électricité n’y est plus assurée et le transport routier est souvent bloqué par la chute d'arbres ou des ponts effondrés.

Mécanisme européen de protection civile
Le Mécanisme européen de Protection civile assure la coordination internationale lorsque des pays touchés par des catastrophes de grande ampleur sollicitent de l’aide. L’objectif de ce mécanisme est d’améliorer l’interopérabilité des moyens et l’efficacité des interventions de la  protection civile. Pour atteindre cet objectif, des modules d’intervention spécifiques, répondant à des normes de qualité, sont mis en place pour chaque type de catastrophe (inondation, épidémie, tremblement de terre,…). Ils garantissent une meilleure coordination sur le terrain, un point de contact unique, une réponse basée sur les besoins et permettent d’éviter la duplication des moyens. Chaque module est autonome, déployable rapidement et composé de personnel spécialisé.

B-FAST
B-FAST organise une assistance internationale belge dans les pays touchés par une catastrophe  à grande échelle. Cette structure d'intervention rapide, créée en l’année 2000,  coordonne la coopération entre le ministère des Affaires étrangères, le ministère de l'Intérieur, le ministère de la Défense et le ministère de la Santé. Chaque département met à disposition de B-FAST ses propres ressources, son personnel d'intervention spécialisé et son expertise. B-FAST peut, par exemple, intervenir à très court terme avec une équipe hautement qualifiée et formée, mais elle peut aussi utiliser des ressources spécialisées dans les pays touchés par une urgence. B-FAST peut déployer un large éventail d'équipes et d'outils, en particulier le module USAR, le module "Pompage haute capacité", un hôpital de campagne, un traitement de l'eau ou encore un abri.

Voir les photos ci-dessous